7ème Festival du Cinéma Chinois à Cannes 6-17 juin 2017

L’économie du marché du cinéma chinois 2016-2017

Tout d’abord comme à l’accoutumé quelques mots très généraux concernant l’industrie cinématographique chinoise en 2016.

 Le nombre d’écrans n’a cessé de croitre. En 2002, on n’en comptait en Chine continentale que 1.500. Il y en avait 41.797 fin Décembre 2016. 9.552 ont donc été mis en service au cours de l’année (8.027 l’année précédente) ce qui représente donc une moyenne de 26 nouveaux écrans par jour. La Chine est devenue lors du quatrième trimestre le pays comptant le plus grand nombre d’écrans de cinéma de la planète.
 
L’an passé, les recettes du box office ont atteint 45,7 milliards de Yuans (1 Yuan= environ 0,13 euros). Après une pause conjoncturelle, le marché a repris son rythme habituel en Janvier 2017 avec une croissance de 25% par rapport à la même période l’année précédente et de plus de 13% pour la seule semaine des congés du Nouvel An. Les experts prédisent désormais que ce marché pourrait devenir le premier de la planète (devant les Etats Unis) vers 2019. La nouvelle loi sur le cinéma dont les premières dispositions sont entrées en vigueur début Mars 2017 devrait permettre de mieux promouvoir l’industrie du cinéma et de donner de nouvelles directions au marché.
 
Environ 58,3% des films vus pas les spectateurs en 2016 étaient chinois, ce qui confirme depuis déjà quatre ans le fait que le marché est très favorable aux films chinois et ce malgré les blockbusters américains
 

Les trois constatations d’ordre général faites les deux années précédentes sont toujours d’actualité à savoir :

- La confirmation de la jeunesse de la moyenne des spectateurs (en général nés après 1990) avec pour conséquence une importante production de films destinés à ce public

  Liée à ce « rajeunissement », une certaine désaffection pour le cinéma d’auteur si populaire en Europe. A nuancer cependant  par le fait que certains films « entre les deux » ont été très appréciés et ont créé la surprise en obtenant d’excellents résultats

- Toujours la confirmation de la montée en puissance des villes de troisième catégorie et quatrième catégorie où les salles s’ouvrent à un rythme accéléré

 

Caractéristiques de la sélection
 
Cette sélection présente plus ou moins les mêmes caractéristiques que les années précédentes, à savoir :

- il s'agit d'une programmation très diversifiée et parfaitement représentative de la production cinématographique chinoise d'aujourd'hui. Elle est aussi éclectique que l’année dernière. Tous les genres et styles de cinéma sont représentés avec une excellente répartition. A noter que cette année, nous avons davantage de films dits « art et essai » que d’habitude (trois ou même quatre si l’on prend en considération celui dont la sortie en France est prévue pour le 7 Juin: voir ci-après explications à ce sujet)

- Tous les films sont très récents:  le plus «ancien» date d’Avril 2016 et le plus récent n’est pas encore sorti sur les écrans chinois (il devrait sortir en Juin prochain). Il s’agira donc d’une avant première

- Ils sont tous sortis (ou sortiront) sans exception dans les salles chinoises et représentent par conséquent des films que les spectateurs ont eu l'occasion de voir en salles; l'un des objectifs de ce festival étant justement de montrer ce qui intéresse les spectateurs chinois

- ils sont tous inédits en France.

Cette année, tout comme l’an passé,  il y a onze films dont un film d’animation. La sélection comprend des blockbusters et des films d'auteurs, tous genres confondus (aventures, action, arts martiaux, comédie de moeurs, comédie romantique, comédie fantastique, drame poétique, comédie noire, film d’époque). A noter qu’un douzième film est en cours de négociation avec les ayants droits. Afin d’avancer, nous ne l’avons pas inclus dans cette liste. Merci de ne pas en tenir compte en préparant tes grilles de programme car même si nous nous avons finalement un ok, je pense qu’il sera trop tard pour l’inclure (faire les sous-titrages, marketing, etc)

 Parmi ces films figurent notamment quatre des plus grands succès du box office de 2016 et du début 2017  dont le dernier Tsui Hark qui a remporté un succès considérable lors des congés du Nouvel An en Février dernier

Avons également quatre magnifiques film «art et essai ».  Tous les films mainstream ont tous pour la plupart obtenu un box office supérieur à 200 M Yuans (à noter que selon les critères chinois, un BO supérieur à 100 M Yuans signifie un succès).  Nous avons donc deux films à plus de 1 milliard de Yuans de BO, un à plus de 800 millions et deux à plus de 500

Il faut cependant signaler que pour les films d’auteur, la notion de box- office n’est pas un critère important. Ce type de films est surtout populaire dans les festivals étrangers. Le simple fait qu’un film de ce genre soit programmé dans un réseau de salles est déjà important

Cette présentation inclut un court résumé du film suivi d’une brève présentation du film replacé dans son contexte culturel et / ou économique avec quelques détails supplémentaires dont notamment la durée des films, leurs dates de sortie ainsi que leur box-office.

 

Récapitulatif (horaires et dates à venir)

OPERATION MEKONG

(blockbuster: film d’aventures et action) 124 minutes

THE WASTED TIMES

(film d’époque, film noir) 125 minutes

CALL OF HEROES

(film d’arts martiaux) 119 minutes

CHONGQING HOT POT

(comédie noire) 94 minutes

MOUNTAIN CRY

(drame) 107 minutes

BIG FISH AND BEGONIA

(blockbuster: film d’animation) 90 minutes

MR NO PROBLEM

(comédie dramatique en noir et blanc) 143 minutes

JOURNEY TO THE WEST: THE DEMONS STRIKE BACK

(blockbuster: comédie fantastique épique): 108 minutes

CROSSCURRENT

(drame poétique) 116 minutes

BOOK OF LOVE

(blockbuster : comédie romantique) 129 minutes

I AM NOT MADAME BOVARY

(comédie de moeurs) 137 minutes

OPERATION MEKONG

de Dante Lam

Le «Triangle d’Or», situé au confluent du Myanmar, du Laos et de la Thaïlande, est connu comme étant l’une des principales zones mondiales de production de stupéfiants. Deux navires marchands chinois descendant le Mékong dans cette région sont arraisonnés par des trafiquants et leurs équipages exécutés. Une quantité considérable de capsules de méthadone est retrouvée sur place. Le gouvernement chinois réagit immédiatement en envoyant un groupe de policiers d’élite spécialisés dans la lutte contre les narcotiques dirigé par le capitaine Gao afin de découvrir la vérité et de démasquer les responsables de ce massacre. Coopérant avec l’agent infiltré Fang, ils vont rapidement découvrir la provenance de cette drogue et tenter de faire tomber le chef du cartel. Les forces chinoises, birmanes, laotiennes et thaïlandaises vont alors s’unir afin de tenter de l’appréhender. Mais Gao et Fang doivent affronter de nombreux obstacles avant de pouvoir mettre définitivement fin au traffic.

Inspiré de faits réels s’étant déroulés en 2011, ce blockbuster d’action et d’aventures a été l’un des plus importants succès du box office chinois de 2016. Réalisé par le hong-kongais Dante Lam (un maitre du cinéma d’action), les rôles de Gao et de Fang sont interprétés par deux acteurs très populaires à savoir Zhang Hanyu et Eddie Peng (Peng Yuyan). Il a été particulièrement remarqué pour ses scènes d’action très spectaculaires.

Durée: 124 minutes Sortie: 30 Septembre 2016 Box Office: environ 1,185 M Yuans 

THE WASTED TIMES

de Cheng Er

A Shanghai en 1937, à la veille de l’attaque japonaise, l’homme d’affaires et chef de la pègre Lu avec son associé Zhang sont approchés par des représentants des autorités militaires japonaises afin de coopérer à l’ouverture d’une banque. Lu s’y oppose et les Japonais décident de le faire supprimer. Il est sauvé par son beau-frère qui se sacrifie pour lui mais toute sa famille est massacrée. Plus tard, Lu impose Xiao Liu, son ancienne maîtresse et épouse de son autre associé Wang, comme actrice principale d’un film à la place de la grande star Wu. Mais en raison de son infidélité, Wang ordonne la destruction du film et exile les deux amants. Encore plus tard alors qu’il s’est exilé à Chongqing, Lu fait assassiner Zhang qui a accepté de collaborer avec l’ennemi. Après de nombreuses péripéties incluant tous les protagonistes (trahisons, meurtres, etc), l’histoire se termine en 1945 au moment de la capitulation du Japon, dans un camp de prisonniers de guerre aux Philippines où Lu, Xiao Liu et ses neveux rescapés du massacre de 1937 sont venus se venger.

Ce film très brillant, riche et sophistiqué raconte avec classe une épopée d’amour et de trahisons dans le monde des seigneurs du crime et de leurs maitresses dans le Shanghai des années 1930 et 1940. Le film est évidemment un hommage sombre et romantique à cette période mythique dans l’histoire de la ville où se croisaient la guerre, le glamour, et les gangsters (les « ombres » de Hu Die et de Du Yuesheng sont présentes). Des acteurs très connus au générique: Ge You, Zhang Ziyi, Yuan Quan, Zhong Xintong (Gillian Chung), etc.

Durée: 125 minutes Sortie: 16 Décembre 2016 Box Office: environ 105 M Yuans

CALL OF HEROES

de Benny Chan

En 1910, la Chine est divisée et les seigneurs de la guerre se battent entre eux. Shaolin, le cruel et caractériel fils du seigneur Cao, de passage dans le village de Pucheng, assassine de sang froid un groupe d’innocents. Arrêté par la milice du village, son chef (Yang) l’incarcère, décide de le faire juger et de l’exécuter. Zhang Yi, colonel de l’armée du seigneur Cao, apprenant la nouvelle, se rend immédiatement à Pucheng, ordonnant la libération immédiate du prisonnier. Zhang rencontre Ma Feng. Les deux hommes se connaissent bien. Ils ont appris les arts martiaux ensemble. Ma a été témoin de la conduite scandaleuse de Shaolin et décide de s’opposer à Zhang. Il est bien déterminé à aider Yang à garder l’assassin sous les barreaux.

Le film d’arts martiaux de cette sélection a bénéficié de critiques dithyrambiques dans les médias occidentaux. («un rafraîchissant blockbuster d’arts martiaux à l’ancienne avec une scénario solide» etc). Sean Lau (Liu Qingyun) interprète le rôle de Yang, Louis Koo (Gu Tianle) celui de Cao Shaolun et Eddie Peng (Peng Yuyan) est Ma Feng.

Durée: 119 minutes Sortie: 18 Août 2016 Box Office: environ 170 M Yuans 

CHONGQING HOT POT

de Yang Qing

Chongqing aujourd’hui. Trois amis sont co-propriétaires d’un restaurant à fondue situé dans l’un des nombreux anciens abris anti aériens de la ville. La faillite est proche car le restaurant n’a plus de clients. Un acheteur potentiel estime que le restaurant est trop petit. Sans argent pour l’agrandir, les trois amis décident de faire les travaux eux-mêmes. En creusant, ils se retrouvent dans la salle des coffres d’une banque voisine. Déterminés à ne rien voler, ils ne savent comment combler le trou. Ils découvrent rapidement qu’une ancienne camarade d’école (Yu Xiaohui) travaille dans cette banque. Celle ci leur propose un plan diabolique qui leur permettra non seulement de ne pas laisser de traces de leur passage mais également de dérober l’argent. Le jour décidé pour l’opération, la banque est attaquée par un véritable gang de voleurs qui retient tout le personnel en otage, y compris Yu Xiaohui.

Sept ans après «One Night at the Supermarket», Yang Qing revient avec cette comédie noire. Le film a fait l’ouverture du dernier Festival International du Film de Hong Kong. De jeunes stars populaires sont à l’affiche: Chen Kun («Mojin, the Lost Legend»), Bai Baihe («Monster Hunt» et Qin Hao («Le Promeneur d’Oiseau»)

Durée: 94 minutes Sortie: 1 Avril 2016 Box Office: environ 407 M Yuans

 

MOUNTAIN CRY

de Larry Yang

Au cours des années 1980, dans un village isolé de la province de Shanxi, Hong Xia, une jeune femme muette vit avec ses deux enfants et son mari violent dans une maison isolée à flanc de montagne. Celui-ci est tué lors d’un accident survenu dans la forêt. Han Chong, accusé d’être responsable de cette tragédie, doit subvenir aux besoins de la veuve jusqu'au versement d’une compensation financière. Celle-ci, muette et hantée par des drames de son passé se verrait bien refaire sa vie avec lui. Mais une rivale va s’interposer entre eux.

Ce très beau film d’auteur est au premier abord un mélodrame avant d’évoluer vers une histoire d’amour avec une touche d’humour noir. Adapté d’un roman de Ge Shuiping, ce film a clôturé le Festival International du Film de Busan (Corée du Sud) en Octobre 2015 mais n’a été distribué dans les salles chinoises qu’en Août 2016. L’actrice débutante Lang Yueting (pianiste de renom) en est la véritable révélation.

Durée: 107 minutes Sortie le 26 Août 2016 Box Office: non significatif

BIG FISH AND BEGONIA

de Liang Xuan et Zhang Chun

Les habitants d’un monde invisible des hommes contrôlent le temps, les marées et les changements de saisons. Le jour de ses seize ans, Chun est transformée en dauphin rouge afin d’explorer le monde des humains. Elle est sauvée d’une tornade par un jeune garçon au coût de sa propre vie. Chen est si émue par la gentillesse et le courage de son sauveteur qu’elle décide de le ramener à la vie. Mais pour cela, elle doit protéger son âme. Le gardien des âmes de son univers lui rend alors celle du jeune garçon sous la forme d’un petit dauphin appelé Kun qu’elle devra nourrir et protéger afin de pouvoir, après moult péripéties, le rendre au monde des humains. Blockbuster d’animation de cette sélection, le scénario est inspiré de nombreux classiques taoïstes. Sa conception a duré une douzaine d’année. Le film est sorti au cours de l’été dernier et a rapporté près de six cent millions de yuans au box office. Durée: 90 minutes Date de sortie: 8 Juillet 2016 Box office: environ 570 M Yuans 

MR NO PROBLEM

de Mei Feng

En 1942, pendant la guerre sino-japonaise, le domaine agricole de Shuhua situé près de Chongqing est dirigé par Ding. Il a été embauché par la famille Xu, propriétaire du domaine avec l’homme d’affaires Tong afin de le faire fructifier. Le domaine n’est pas rentable et Ding, se sentant menacé, feint de redoubler d’efforts. ll est remplacé mais le cours des événements le voit revenir et comme précédemment, le domaine d’apparence prospère, continue de perdre de l’argent.

Ce beau film d’auteur en noir et blanc et en trois parties est une superbe comédie de moeurs. C’est la première réalisation de Mei Feng, scénariste de la plupart des films de Lou Ye. Il est adapté d’une nouvelle peu connue du célèbre écrivain Lao She. L’acteur Fan Wei interprète le rôle principal et sa performance a été récompensée aux derniers Golden Horse Awards (meilleur acteur). Le réalisateur a également été primé pour la meilleure adaptation lors de cette même cérémonie. Enfin le film était en compétition au récent Festival International du Film de Tokyo où il a remporté le prix de la «Meilleure Contribution Artistique».

Durée: 143 minutes Date de sortie: Juin 2017 (Avant-Première)

JOURNEY TO THE WEST: THE DEMONS STRIKE BACK

de Tsui Hark

Le moine Tang part vers l’ouest avec trois disciples. Malgré l’harmonie apparente, une certaine tension règne entre eux. Après une série d’événements concernant principalement la capture de démons, le moine et ses disciples retrouvent sérénité et respect mutuel pour former finalement une équipe très unie et soudée résolue à exorciser tous les démons.

Ce blockbuster à la fois épopée fantastique et comédie est signé par deux «maitres» du genre, à savoir Stephen Chow (réalisateur du blockbuster phénomène «The Mermaid» l’an passé) à l’écriture et à la production avec Tsui Hark à la réalisation. Il s’agit d’une «suite» du film de 2013 «Journey to the West: Conquering the Demons» déjà écrit, produit et réalisé par Stephen Chow. De jeunes acteurs très populaires dont Kris Wu (Wu Yifan), Lin Yun («The Mermaid») et Yao Chen se partagent l’affiche. Sorti à l’occasion des congés du Nouvel An fin Janvier, ce film épique fut l’un des deux grands succès de cette période avec un box office de près de deux milliards de yuans.

Durée: 108 minutes Date de sortie: 28 Janvier 2017 Box Office: environ 1,800 M Yuans

CROSSCURRENT

de Yang Chao

Gao Chun remonte le Yangtze, depuis Shanghai jusqu’à Yibin (Sichuan) à bord d’une vieille barge de transport de marchandises. Tout au long du voyage, il rencontre de nombreux symboles représentant la Chine d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Il trouve également un livre de poésie et réalise bientôt que son voyage est le même que celui de l’auteur des poèmes. A chaque escale, Gao Chun retrouve une femme qu’il croit avoir aperçue précédemment. Il rencontre notamment An Lu, une magnifique jeune femme et réalise bientôt que toutes ces femmes rencontrées ne sont en fait qu’une seule et même personne à des âges différents comme une femme idéale qui semblerait rajeunir au fur et mesure qu’il se rapproche de la source du fleuve. Ce voyage envoutant lui permettra de libérer son âme.

Merveille esthétique et poétique avec une image somptueuse. Certains plans splendides peuvent laisser bouche bée. Ce drame sorti sur les écrans chinois seulement en Septembre dernier a en fait été tourné il y a quatre ans avant de se retrouver en compétition au Festival International du Film de Berlin en 2016. Le rôle de Gao Chun est interprété par Qin Hao («Chongqing Hot Pot», «Le Promeneur d’Oiseau»).

Durée: 116 minutes Date de sortie: 8 Septembre 2016 Box Office: non significatif 

BOOK OF LOVE
de Xue Xialu
Jiao Ye est hôtesse de casino à Macao. Daniel est agent immobilier à Los Angeles. Sans se connaitre, ils vont échanger une correspondance de plus en plus assidue grâce à un mystérieux livre. Au fur et à mesure que le temps passe, ils vont s’entraider, s’épauler et devenir très proches, jusqu’au moment où les lettres leur sont retournées. Ils souhaitent alors se retrouver pour en comprendre la raison. Le seul indice à leur disposition est le titre du livre. Parviendront ils à se rencontrer ?
Connue également sous le titre «Finding Mr Right 2», la comédie romantique de cette sélection est la suite du hit de 2013 «Beijing Meets Seattle» appelé également «Finding Mr Right». Ce n’est pas vraiment une suite car les deux histoires n’ont aucun point commun si ce n’est le même réalisateur ainsi que la présence de Tang Wei et de Wu Xiubo dans les rôles principaux. Le film a été tourné sur trois continents. Tout comme le premier volet, «Book of Love» a remporté un succès considérable au box office au printemps dernier.
Durée: 129 minutes Date de sortie: 29 Avril 2016 Box Office: environ 830 millions Yuans 

I AM NOT MADAME BOVARY (Feng Xiaogang)

Dans le centre de la Chine, il y a une dizaine d’années, Li Xuelian et son mari Qin Yuhe simulent un faux divorce dans le but d’obtenir un second appartement. Quelques mois plus tard Qin Yuhe emménage dans l’appartement avec une autre femme. Li Xuelian engage alors une action en justice pour faire reconnaitre le faux divorce afin de l’épouser de nouveau et pouvoir divorcer pour de bon. C’est le début d’un long voyage absurde dans les méandres compliquées de l’administration locale et nationale qui durera plusieurs années.

Feng Xiaogang est l’un des cinéastes les plus connus de Chine. Cette comédie noire, brillante satire de la bureaucratie, a été écrite par Liu Zhenyun d’après son roman éponyme. Le film a été primé à diverses reprises: «Meilleur Film» et «Meilleure Actrice» pour Fan Bingbing (Li Xuelian) au Festival International du Film de San Sebastian, «Meilleur Réalisateur» pour Feng Xiaogang au récents Golden Horse Award. Le format du film peut dérouter: une longue partie de l’histoire est vue à travers un écran circulaire. Ce film a généré près de cinq cents million de yuans au box office alors que c’est probablement l’un des films les moins commerciaux de ce réalisateur.

Durée: 137 minutes Date de sortie: 18 Novembre 2016 Box Office: environ 475 millions Yuans

Nos coordonnées

CINE CROISETTE

cinecroisette@gmail.com

2 Avenue Beauséjour

06400 CANNES

Téléphone :

06 59 03 20 15

 

Coordonnées du président

Serge Basilewsky

06 99 94 31 87

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Cannes - 16-25 Septembre 2016

Nos partenaires

décompte des visites depuis l'AG du 15 janvier 2016

Heure locale (Current time) Cannes

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ciné Croisette