Cinéma du Québec 10ème édition : 1er au 6 décembre 2018

Cinéma du Québec à Cannes, 10ème édition

du 1er au 6 décembre 2017 au cinéma Olympia

 

Le 10ème festival du cinéma québécois est heureux de vous présenter particulièrement des films aux scénarios reliés à des mondes éloignés: Haïti, Algérie et le Nunavut.  Mondes lointains auxquels on se retrouve beaucoup plus liés qu'on ne l'aurait cru.

 

Programme

1/12/2017 vendredi    19h15      D'encre et de sang  1h22

2/12/2017 samedi      10h30      Le cyclotron 1h36

3/12/2017 dimanche  10h30      C'est le coeur qui meurt en dernier 1h43

4/12/2017 lundi          19h15      Iqaluit 1h42

5/12/2017 mardi         19h15     Montréal la blanche 1h27

6/12/2017 mercredi    19h15     Tadoussac 1h30

 

D’encre et de sang  d’Alexis Fortier Gauthier, Francis Fortin, Maxim Rhéault 

À la mort accidentel de Joseph Fontaine, un auteur qu’il respecte, Sébastien Pelletier, libraire, s’empare du manuscrit laissé par la victime et décide de l’occasion de le publier sous son nom. Mais Sasha, sa fille adolescente, ne voit pas les choses de la même façon.

D’emblée, inspiré par son double trio de créateurs, D’encre et de sang adopte les apparences du récit à trois voix. Voilà bien un concept hautement complexe, associé au récit choral ou à perspectives multiples, prisé par bien des artistes chevronnés, mais aussi nombre de jeunes cinéastes souhaitant se frotter à la complexité que de tels récits peuvent exiger.  C’est par l’excellente interprétation des comédiens, et tout particulièrement Iannicko N’Doua et Lysandre Ménard, que D’encre et de sang tire son principal attrait. 

 

Le cyclotron d’Olivier Asselin

Pendant la Seconde Guerre mondiale, une histoire d’amour entre deux espions se retrouve au centre du conflit et pourrait déterminer le destin du continent.

Contre-la-montre épique : Dans cette épopée aussi introspective qu’universelle, l’emploi de références scientifiques et d’images d’archives donnent à ce portrait d’une époque plongée dans le chaos des allures de « thriller » épique. Voilà pour Asselin un quatrième long métrage qui confirme son statut fièrement à part dans la production québécoise.

 

C’est le cœur qui meurt en dernier d’Alexis Durand Brault

Julien, 47 ans, auteur d’un roman autobiographique à succès décide de renouer les liens rompus depuis plus de vingt ans avec sa mère… 

Porté par l’interprétation de Denise Filiatrault et de Gabriel Sabourin, C’est le cœur qui meurt en dernier est un émouvant regard sur des rapports complexes qui unissent une mère et son fils. C’est à ce jour ce qu’Alexis Durand Brault nous a donné de plus abouti.

 

Iqaluit de Benoît Pilon avec Marie-José Croze

Carmen, l'épouse montréalaise d’un contremaître de chantier de construction de Grand Nord, apprend que son mari a été retrouvé inconscient et grièvement blessé. Elle se rend à Iqaluit et se rapproche d’un vieil employé inuk pour essayer de comprendre les circonstances qui ont mené à cet accident tragique.

Drame méditatif chargé de mystères, Iqaluit offre la rencontre de deux personnages atteints d’une profonde déstabilisation intérieure faisant écho à une région polaire superbement filmée.

 

Montréal la blanche de Bachir Bensaddek 

Montréal. Les destins de deux Algériens d’origine se croisent un soir de Noël. Un passé dont ils se croyaient débarrassés ressurgit.

Road-trip salutaire : Avec Montréal la blanche, Bachir Bensaddek offre des visages et des parcours à deux personnages issus de communautés immigrantes peu connues de notre cinématographie. Une confrontation personnelle et collective qui comporte quelques défauts, certes, mais remplie de sincérité.

 

Tadoussac de Martin Laroche

Chloé, 18 ans, s’enfuit de son appartement de Montréal. En plein hiver, elle fait du pouce jusqu’à Tadoussac, petit village touristique du Québec. En échange d’une chambre, elle travaille à l’auberge de jeunesse de l'endroit, comme beaucoup d'autres jeunes voyageurs. Mais Chloé cherche aussi secrètement à rencontrer quelqu’un.

Nos coordonnées

CINE CROISETTE

cinecroisette@gmail.com

2 Avenue Beauséjour

06400 CANNES

Téléphone :

06 59 03 20 15

 

Coordonnées du président

Serge Basilewsky

06 99 94 31 87

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Cannes - 16-25 Septembre 2016

Nos partenaires

décompte des visites depuis l'AG du 15 janvier 2016

Heure locale (Current time) Cannes

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ciné Croisette