Cinéphiles et cinéphilies : « le jugement esthétique ne s’apprend pas »

Cinéphiles et cinéphilies : « le jugement esthétique ne s’apprend pas »
Cinephiles_et_cinephilies_le_jugement_es[...]
Document Adobe Acrobat [383.0 KB]

Bibliographie du cinéma

Essais

Le livre de référence sur la subversion au cinéma enfin réédité.

Le Cinéma, art subversif est un livre culte dans l’histoire de la cinéphile, cité en référence par de nombreux cinéastes et artistes depuis sa parution en 1974. Célébrant les formes de la subversion au cinéma, Amos Vogel analyse comment les films peuvent contourner, transgresser ou annihiler les règles et les conventions établies, qu’elles soient esthétiques ou morales. Illustré par plus de 300 images, souvent sidérantes, l’ouvrage alterne textes théoriques et notules critiques, consacrées aussi bien à des œuvres célèbres qu’à des films inconnus, de tous pays et de toutes époques. Contre les tabous, contre toute forme de censure, c’est une ode à la liberté cinématographique.

Traduit en français en 1977, Le Cinéma, art subversif n’avait jamais été réédité. À l’heure où la subversion, reléguée dans les marges, semble avoir déserté les écrans, il apparaît plus indispensable que jamais.

« Le Cinéma, art subversif occupe une place exceptionnelle, sinon unique, dans la littérature déjà abondante sur le cinéma. Ses images éclairantes et son texte en font une œuvre inestimable. » Luis Buñuel

« Si vous cherchez les origines de la culture cinématographique aux États-Unis, ne cherchez pas plus loin qu’Amos Vogel. Aucun doute, cet homme était un géant. » Martin Scorsese

« Certainement le livre le plus passionnant et le plus complet que j’ai lu sur le cinéma underground et d’avant-garde ainsi que sur le meilleur du cinéma commercial. » Norman Mailer

« Amos Vogel est la conscience morale du monde du cinéma. » Werner Herzog

« Un des grands défricheurs du cinéma d’avant-garde. » Yoko Ono

L’AUTEUR
 Amos Vogel (1921-2012) est le fondateur et programmateur du Cinema 16, le plus influent ciné-club d’avant-garde new-yorkais. Il est le premier à y avoir montré aux États-Unis les films de Roman Polanski, John Cassavetes, Nagisa Oshima, Jacques Rivette ou encore Alain Resnais. Il a également co-fondé le Festival du Film de New York, dont il a dirigé la programmation jusqu’en 1968.
CRITIQUES

http://www.lelitteraire.com/?p=21214
https://svod.brefcinema.com/blog/livres-et-revues/le-cinema-art-subversif.html

André Astoux : Ce maudit Cinéma! Editeur JC Lattès, 290 pages, épuisé, en occasion

 

Dans les salles de cinéma ou face aux écrans de télévision, le public passe une partie de sa vie avec la cinéma. Un livre engagé sur l'indépendance nationale du cinéma et sur le rayonnement de la France dans le monde.

Stanley Cavell : Philosophie des salles obscures,

Collection Bibliothèque des savoirs, Editeur Flammarion, 502 pages, 32€

 

Stanley Louis Cavell est un écrivain et un philosophe américain né le 1er septembre 1926. Il est depuis 1997 professeur émérite d'esthétique et de théorie générale de la valeur (qu'il enseigne depuis 1963) à l'université Harvard. Son travail philosophique se situe à la croisée de la philosophie continentale et de la philosophie analytique américaine. Il est connu pour ses travaux de philosophie sur le cinéma notamment avec ses ouvrages :

  • La Projection du monde
  • À la recherche du bonheur
  • Le cinéma nous rend-il meilleurs ? 
  • Philosophie des salles obscures.

Loredana Latil : Le Festival de Cannes sur la scène internationale, Nouveau Monde éditions, 307 pages

 

Jacques Aumont : Limites de la fiction, considérations actuelles sur l’état du cinéma,  Editions Bayard, 236 pages, 22,90€

 

Emmanuel Ethis : Sociologie du cinéma et de ses publics, Collection  Poche éditions Armand Colin, 128 pages, 9,80€

 

Slavoj Zizek : Lacrimae Rerum, Essai sur Kieslowski, Tarkovski et Lynch, Editions Amsterdam, 271 pages, 18€

 

Elise Domenach : Stanley Cavell, Le cinéma et le scepticisme, Collection Philosophies éditeur puf, 174 pages, 12€

 

François Guérif : Le film noir américain, Editeur Denoël, 413 pages, 30€

I T I N É R A I R E D E L ’ É V A L U A T I O N D ’ U N F I L M PAR LE SPECTATEUR AU CINÉMA
I T I N É R A I R E D E L ’ É V A L U A T I O N D ’ U N F I L M
PAR LE SPECTATEUR AU CINÉMA
LES CHEMINS DE LA DÉCEPTION
THÈSE
Pour obtenir le grade de
DOCTEUR EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION
Soutenue le 27 novembre 2013 par
Laurent DARMON
evaluation film:spectateur.pdf
Document Adobe Acrobat [6.8 MB]

Dictionnaires/ Encyclopédies

Encyclopédie du Film noir
Volume 1
USA 1912-1960

PARUTION : 15/11/2018
  • Paru le 15/11/2018
  • 22,5 x 28,5 cm, broché;
  • 700 pages,
  • 63 €,
  • ISBN : 9782753303546
  • Code Sodis :

Genre : Beau livreCinéma

Genre mythique d’une exceptionnelle richesse, le Film noir américain a donné naissance, depuis plus d’un siècle, à des figures légendaires et d’innombrables icônes.
Créateur du Cinéma de minuit et spécialiste du cinéma américain, Patrick Brion propose une somme encyclopédique unique de plus de 1100 films noirs, produits aux États-unis de 1912 à 1960.

Un second volume couvrira la période des années 1960 à nos jours.

700 pages, 1120 films, 800 photos et affiches.

© DR

© DR

Patrick Brion a créé le Cinéma de minuit. Il en est le programmateur et la voix si singulière depuis 1976.

Spécialiste du cinéma américain, il est l’auteur de biographies de D. W. Griffith, Richard Brooks, John Ford, John Huston, Alfred Hitchcock, Greta Garbo, Clint Eastwood ou Tex Avery (qu’il a fait redécouvrir en France).

Il a également publié plusieurs ouvrages de référence consacrés à la Comédie Musicale, au Fantastique ou au Western.

Bertrand Tavernier, Jean-Pierre Coursodon : 50 ans de cinéma américain, Editeur Nathan, 1247 pages

 

Bernard Rapp, Jean-Claude Lamy : Dictionnaire des films Collection In extenso, Editeur Larousse, 1455 pages

 

Sous la direction de Pierre Murat : Le guide du cinéma chez soi 10000 critiques pour mieux choisir ses films, Editeur Télérama hors série, 1150 pages, 15€

 

Gaston Haustrate : Guide du cinéma mondial tome 1 1895-1957, tome 2 1968 à nos jours, Editeur Syros, 383 pages et 384 pages 18€ et 23€

 

Sous la direction de Steven Jay Schneider : 1001 Films avant de mourir, Collection Omnibus, 960 pages, 31,50€

Nos coordonnées

CINE CROISETTE

cinecroisette@gmail.com

adresse postale

155 route de Taradeau

83300 Draguignan

Téléphone :

06 59 03 20 15

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Cannes - 16-25 Septembre 2016

Nos partenaires

décompte des visites depuis l'AG du 15 janvier 2016

Heure locale (Current time) Cannes

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ciné Croisette