Programme juin 2018                                                                        en bas de page bulletin téléchargeable

Chers membres,

Du 4 au 14 juin aux Arcades et au Cannet (Cannet Toiles et Cinétoile Rocheville) Festival du cinéma chinois : brochure détaillée disponible aux cinémas

Jeudi 7 juin 20h aux Arcades Opéra en direct de l’Opéra Bastille : Boris Godounov de Moussorgski

Dimanche 10 juin 17h à l’Olympia Ballet du Bolchoï en direct de Moscou : Coppelia

Samedi 16 juin 10h à l’Olympia : Le Cercle littéraire de Guernesey

Lundi 18 juin 19h15 aux Arcades : Le Jardin d’artiste : l’impressionnisme américain

Mardi 19 juin 19h30 aux Arcades Drama Buffa en direct du Palais Garnier : Don Pasquale de Donizetti

Samedi 30 juin à 10h30 aux Arcades séance unique Hedy Lamarr: From extase to wifi suivi d’un déjeuner, précédant la « Fête du cinéma » : du dimanche 1er juillet au mercredi 4 juillet 2018 inclus. Le tarif sera unique dans tous les cinémas participants : 4 euros la séance..

 

8ème Festival du Cinéma Chinois du 4 au 15 juin aux Arcades et au Cannet.

Aux Arcades

Lundi 4 juin 19h15 : Ouverture du festival en présence du délégué artistique Noël Garino et de la délégation chinoise Forever Young (blockbuster: drame historique) 138 minutes

Jeudi 7 juin 19h15 : Seventy seven days (drame d’aventure extrême) 113 minutes

Samedi 9 juin 10h30: Battle of memories (thriller, film noir, science-fiction) 112 minutes + cocktail

Samedi 9 juin 14h : Legend of the demon cat (film d’époque, thriller fantastique) 128 minutes

Dimanche 10 juin 10h30 : Our time will come (drame historique) 130 minutes

Dimanche 10 juin 14h : The ex-file : The return of the exes (comédie romantique) 117 minutes

 Lundi 11 juin 19h15 : Wolf warrior 2 (blockbuster: film de guerre et action) 124 minutes

Mardi 12 juin 19h15 : Our shining days (comédie) 103 minutes

Jeudi 14 juin 19h15 : Chasing the dragon (film policier) 128 minutes

Au Cannet

Samedi 9 juin 17h cinéma Cannet Toiles : Forever young

Dimanche 10 juin 17h cinéma Cinétoile Rocheville : Our time will come

 

Ouvert à tous. Films en VOSTF. . Gratuit pour les membres Ciné Croisette 2018 à Cannes et au Cannet Autrement 6,50€ en après-midi & soirée, 4,50€ en matinée le weekend 10h30.

Le programme est détaillé sur cinecroisette.com 

https://www.cinecroisette.com/8%C3%A8me-festival-du-cin%C3%A9ma-chinois-en-france-%C3%A0-cannes-du-4-au-14-juin-2018/

et dans la brochure disponible au cinéma Les Arcades.

Adhésion/an à Ciné Croisette 30€ donnant droit à toutes les projections gratuites, ainsi qu’à la gratuité sur les autres festivals en septembre Evocation du Festival de Cannes 1947, en décembre Festival du Cinéma Québécois.

 

Jeudi 7 juin 20h aux Arcades Opéra en direct de l’Opéra Bastille : Boris Godounov de Moussorgski

(2h10) 12€ au lieu de 20€

Lorsqu’en 1824, Pouchkine entreprit avec Boris Godounov l’élaboration de son premier drame historique, il ne savait que trop à quel colosse il s’attaquait. C’est armé d’une lecture de Shakespeare qu’il se mesura au règne fulgurant du Tsar de toutes les Russies (1598-1605). De fait, il y a du Macbeth dans cette fable politique, où Boris voit ressurgir, sous la forme d’un imposteur, le spectre de l’enfant qu’il avait fait assassiner pour conquérir le trône. S’emparant de ce poème épique, Moussorgski compose une réflexion sur la solitude du pouvoir, un drame populaire dont le véritable protagoniste est le peuple russe, avec son lot de souffrances éternelles. Déjà, Pouchkine s’interrogeait : « Qu’est‑ce qu’une âme ? Une mélodie, peut‑être… » Ivo Van Hove, habitué des grandes fresques politiques, signe sa première mise en scène pour l’Opéra de Paris.

Opéra en trois actes, un prologue et sept tableaux (Version 1869) - Musique et livret de Modeste Petrovitch Moussorgski - D’après Alexandre Pouchkine, Nicolas Karamzine

Dimanche 10 juin 17h à l’Olympia Ballet du Bolchoï en direct de Moscou : Coppelia (2h45) 12€ au lieu de 24€

Le docteur Coppélius a créé Coppélia, une poupée mécanique si réelle que Frantz en tombe amoureux. Sa fiancée Swanilda décide de se jouer de lui en prenant la place de Coppélia…

Cette version du Bolchoï opère un retour fascinant à la chorégraphie et aux costumes d’origine, faisant autant la part belle au corps de ballet dans de grands divertissements, dont la célèbre « Danse des heures », qu’aux étoiles dans des pas débordants d’énergie et d’humour. Une comédie qui réunit une héroïne au tempérament trempé, un fiancé au regard baladeur et un vieux scientifique fou !

Musique : Léo Delibes – Chorégraphie : Sergei Vikharev – Livret : Charles Nuitter et Arthur Saint-Leon

 

Samedi 16 juin 10h Olympia Le Cercle littéraire de Guernesey de Mike Newell avec Lily James, Michiel Huisman, Matthew Goode Séance unique en vo anglaise stf (2h 03min)

Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.

 

Lundi 18 juin à 19h15 aux Arcades Exposition sur Grand Ecran : Le Jardin d’artiste : l’impressionnisme américainde Phil Grabsky                     (1h27) 8€ au lieu de 10€

Après avoir pris exemple sur des artistes français tels que Renoir et Monet, le mouvement impressionniste américain a tracé son propre sillon. Peints sur une période de 40 ans, ces tableaux dévoilent les États-Unis aussi bien comme nation que comme vivier créatif. L’histoire de ce courant est étroitement liée à l’amour des jardins et à la volonté de préserver la nature dans un pays en pleine urbanisation. Ce voyage envoûtant entre les ateliers, les jardins et des lieux célèbres aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France est un véritable régal pour les yeux.

En 1886, le marchand d’art français Paul Durand-Ruel apporta une sélection de son immense collection de tableaux impressionnistes à New York et changea à jamais le cours de l’histoire de l’art américain. Les artistes américains se rendirent alors tous à Giverny, village du maître impressionniste Claude Monet, et embrassèrent la mode française en peignant à l’extérieur avec éclat et vitalité. Tandis que l’Europe rejetait les travaux de Monet, Degas et Renoir, les Américains les acclamèrent et créèrent leur propre style d’impressionnisme.

Le Jardin d’artiste : l’impressionnisme américain présente l’exposition à succès The Artist’s Garden: American Impressionism and the Garden Movement, 1887–1920 qui a débuté à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts avant de se terminer au Florence Griswold Museum, à Old Lyme, dans le Connecticut.

Mardi 19 juin 19h30 aux Arcades Drama Buffa en direct du Palais Garnier : Don Pasquale de Donizetti 2h35 dont 1 entracte (25 mn) 12€ au lieu de 20€

« Bien idiot est celui qui se marie en grand âge. » Ainsi se termine Don Pasquale : sur un sage dicton qui ne manque pas d’ironie et qui résume les déboires de son héros, riche célibataire désireux de se marier et trompé par son neveu Ernesto et sa jeune promise Norina. Créé à Paris en 1843, à la charnière de plusieurs époques, Don Pasquale, œuvre composite et variée, est l’apothéose du genre buffa. Donnée pour la première fois à l’Opéra national de Paris, elle est confiée au metteur en scène italien Damiano Michieletto qui fraie la voie de la sincérité et de la profondeur dramatiques au cœur d’une œuvre en apparence légère.

Dramma buffa en trois actes (1843) - Musique de Gaetano Donizetti --Livret de Giovanni Ruffini, Gaetano Donizetti

 

Samedi 30 juin : Projection et déjeuner en prologue de la « Fête du cinéma »

Séance unique aux Arcades 10h30 : Hedy Lamarr: From extase to wifi documentaire d’Alexandra Dean vostf (USA 1h26) + déjeuner. Confirmation par la suite pour la réservation du déjeuner et le lieu. 

Des débuts fulgurants dans Extase aux prémices des nouvelles technologies chères à notre ère digitale, c’est un double portrait de l’autrichienne Hedy Lamarr. L’un, très officiel, est celui d’une actrice qui fascina le monde par sa beauté et sa liberté sexuelle exacerbée. L’autre, plus intime, est celui d’un esprit scientifique insoupçonné. Obsédée par la technologie, Hedy inventa un système de codage des transmissions qui aboutira au GPS et bien plus tard au Wifi. Il s’agit d’une invitation contemporaine à redécouvrir une figure complexe, celle d’une enfant sauvage partie conquérir Hollywood pour fuir son mari pro-Nazi.

 

Festival de l’art russe Journée du cinéma samedi 25 août 2018 Palais des festivals et des congrès - Salle Estérel

Accès libre aux projections, sur invitations à retirer à la billetterie du Palais des Festivals et des Congrès a partir du 6 août, dans la limite des places disponibles.Films en V.O. sous-titrée.

●14h30 : « Le lichen des caribous » de Vladimir Toumaev (2014, 98 min.) aAvec Pyotr Basnaev, Erzhena Buyantueva, Seseg Hapsasova

Aliocha, membre de la communauté des Nenets, peuple du Grand Nord, s’est marié pour céder à la pression familiale. Mais il espère toujours le retour d’Aliko, son amour d’enfance, partie étudier à la ville… Cette intrigue entre traditions et modernité a été le premier film russe à recevoir le prix du public au Festival international de Moscou.

●16h30 : « Rock » d’Ivan Chakhnazarov  (2017, 90 min.) aAvec Dmitri Shebotarev, Kirill Frolov, Ivan Ivashkin et Vitaly Kishchenko

Trois jeunes musiciens, invités à se produire sur une station de radio moscovite dédiée au rock, partent à la conquête de la capitale. Mais ce voyage va se révéler plein de surprises et de périls inattendus…

●18h30 : « Bolchoï » de Valéry Todorovski (2017, 132 min.) aAvec Alissa Freindlich, Margarita Simonova, Ekaterina Samouïlina, Valentina Telitchkina

Youlia Olchanskaïa, jeune danseuse de talent originaire d’une petite cité minière est remarquée par un ancien danseur qui lui prédit un avenir de grande ballerine. Mais la voie qui mène à la légendaire scène du Bolchoï est semée d’épreuves et de doutes et passe par le conservatoire, où la jeune provinciale insoumise est prise en charge par une professeure fantasque. Pour devenir danseuse étoile, il lui faudra faire de grands sacrifices et découvrir la rude école du Bolchoï.

Bulletin de juin 2018 téléchargeable pour tablettes et smartphones
273.pdf
Document Adobe Acrobat [2.1 MB]

Nos coordonnées

CINE CROISETTE

cinecroisette@gmail.com

2 Avenue Beauséjour

06400 CANNES

Téléphone :

06 59 03 20 15

 

Coordonnées du président

Serge Basilewsky

06 99 94 31 87

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Cannes - 16-25 Septembre 2016

Nos partenaires

décompte des visites depuis l'AG du 15 janvier 2016

Heure locale (Current time) Cannes

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ciné Croisette